Game On 2 & period; 0 au Centre des sciences de l'Ontario | Jeux | ll4ll.net

Game On 2 & period; 0 au Centre des sciences de l'Ontario



«Mais c’est la plus grande fête du jeu vidéo au monde! LE MONDE!"

«Chérie, ça se passe au Canada. Personne ne sait de quoi vous parlez. "

Je suis dans un événement Facebook pour cette chose depuis des mois. MOIS. Je l’ai connecté partout, j’en ai parlé sans cesse, et j’ai été globalement excité, ravi et tout à fait embarrassant de se rendre à cet arbuste pour un indéniablement idiot.

De l’Ontario Science Centre, situé à Toronto, en Ontario (qui est indéniablement la ville la plus cool du monde, dit-on), accueille Game On 2.0, une exposition qui prétend être la plus grande fête du jeu vidéo au monde. Il propose plus de 150 jeux et pistes jouables sur plus de 60 ans d'histoire du jeu pour la première fois au Canada.

L’exposition couvre la conception de jeux, le développement, l’art des personnages, certaines des machines à arcades les plus influentes de l’histoire et certaines des plus obscures. De la nostalgie des jeux d’arcade à pièces aux dernières avancées de la réalité virtuelle et du jeu en 3D, cette exposition a tout rassemblé et organisé pour votre plus grand plaisir.

Et c’est ce qui me passionne, car le Centre scientifique est l’un de ces lieux qui allient apprentissage et divertissement, ce qui en fait l’une des expositions les plus parfaites que je suis impatiente de voir depuis longtemps. Bien que j'apprécie la perspective d'un monde imaginaire chiptune où je me bouscule virtuellement à travers une légion de robots et de vaisseaux spatiaux, je suis aussi vraiment intéressé à en apprendre davantage sur le secteur derrière l'industrie multimilliardaire qui a réussi à consomme tellement de ma vie.

(Virtusphere, pour une simulation virtuelle totalement immersive, photo via GameOver.gr)

Je veux en apprendre davantage parce que je veux en faire partie, tant professionnellement que personnellement. Fais ce que tu aimes, non? Et l'exposition offre un aperçu des deux.

En outre, le gouvernement de l’Ontario garde une bonne nouvelle (ce qui, heureusement, n’inclut pas le maire de Toronto, Rob Ford, qui fait une autre chose stupide): ils semblent plutôt ravis de suivre cette MarioKart:

"Le phénomène des jeux vidéo continue de gagner en popularité, l'Ontario étant la plaque tournante de ce secteur florissant du secteur de la création", a déclaré Michael Chan, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport. "En explorant cet aspect dominant de notre culture, l'exposition Game On 2.0 du Centre des sciences de l'Ontario attirera de nombreux visiteurs, de tous les âges. Notre gouvernement est ravi d'aider le centre à faire venir cette exposition au Canada."

Après tant de nouvelles fastidieuses qui dénigrent les jeux vidéo pour leurs effets sur les comportements violents, cela reste un spectacle rafraîchissant chaque fois que la machine politique a des commentaires positifs à faire sur mon amour de nerd.

Game On 2.0 fonctionne du 9 mars au 2 septembre 2013 et est inclus dans le prix du billet d'entrée générale au Centre des sciences de l'Ontario.

Article Précédent

Benny Sycho Sid Hung abandonné de Berkeley pour rivaliser dans League of Legends

Article Suivant

Comment contourner les pannes de serveur dans Pokemon GO